Créateur de thèmes WordPress :: Formateur :: Web Designer

Brian Gardner est un WordPress Ninja

Publié le : 

Modifié le : 

Par : 

Brian Gardner est à la tête d’une société qui vend des thèmes et héberge des sites WordPress. Son parcours est intéressant tant sur les enchaînements que sur la manière de gérer les différents rapports professionnels qu’il a mis en place.

Arrivée dans le milieu du web

Photo de Brian GardnerUn article a retenu mon attention. Mais avant de me concentrer sur ce dernier, je voudrai replacer son auteur dans son contexte. Brian Garner le créateur de StudioPress est arrivé dans l’industrie du web un peu par hasard. D’abord en tant que blogueur puis en tant que créateur de thèmes WordPress qu’il distribuait gratuitement. Ceux-ci ont eu tellement de succès qu’il assura rapidement un gracieux support pour tous les utilisateurs de ses thèmes; pour ajouter de nouvelles fonctionnalités ou changer l’aspect. Peu à peu, il commença à proposer ses services pour une modique somme. Avec cette nouvelle activité, ce sont les Starbuck qui lui serviront de deuxième bureau. Rapidement, celle-ci eu tellement de succès qu’il fut obligé d’arrêter son travail principal (chef de projet pour une société d’architecture) et il créa une première société pour vendre des thèmes WordPress et une deuxième StudioPress, qui aujourd’hui propose en plus des thèmes un service d’hébergement haut de game.

La communauté WordPress

Dans la communauté WordPress, Brian est à mes yeux une référence. Il a su respecter les principes fondamentaux du GPL tout en construisant un business très rentable. À ce jour, 75 000 utilisateurs sont inscrits sur leurs forums. Ce sont donc autant de personnes ayant acheté un ou plusieurs thèmes StudioPress. Une fois l’achat effectué, ce n’est pas vraiment le code que vous payez, mais plutôt le service qui vient avec. Le forum est très actif; ce sont des spécialistes de Genesis (le Framework de thème utilisé par tout les thèmes StudioPress) qui interviennent. Brian a rapidement compris l’importance de cette partie. Du coup, pour le valoriser, il rétribua les personnes qui supportent les nombreuses questions, souvent récurrentes, avec une patience souvent exemplaire. Ce système a un double avantage; d’une part pour la dynamique que cela crée dans cette communauté où les échanges sont réactifs et nombreux et d’autre part pour ces développeurs acteurs qui deviennent des références et drainent de nombreux contrats. Brian Garner a rapidement mis en place une plate-forme pour les mettre en avant.

À contrario, un des concurrents de StudioPress Thesis, a tenté de remettre en question le principe GPL. Son créateur, Chris Pearson, ne voulait pas respecter cette licence. Ainsi il voulait être en mesure d’attaquer une personne qui se servirait de son code sans avoir payé le thème. Chris a du revenir en arrière rapidement suite à la réaction très rapide de toute la communauté WordPress. Ce fut assez émouvant de voir comment s’est mise en place cette synergie.

Au final, StudioPress démontre qu’il est possible de laisser le code ouvert en participant à l’intelligence collective que cela génère tout en construisant un modèle commercial qui repose sur un service ou le gagnant gagnant est la règle.

L’aventure continue avec Copyblogger

Dans le même esprit, et c’est le sujet de l’article (enfin!!) , StudioPress a rejoint Copybloger. Brian explique dans son article les motivations qui l’ont poussé à faire ce choix. Ce partage d’expérience est à mon sens très précieux dans le sens où il décrit les différentes étapes dans la construction de son entreprise. En une dizaine de points il retrace les points clefs et les nouvelles perspectives apportées par Copybloger:

  • Le non-contrôle face au email. Comment il entre indéfiniment dans le rythme de nos journées.
  • le marketing est un métier. Il est qui plus est très souvent plus difficile de se vendre. Est-ce une histoire de recul?
  • le service, et dans ce cadre le support sur les forums, consomment beaucoup de ressources
  • le design ou le SEO tout comme le marketing ne sont par des activités qui s’improvisent.

Dans tous les cas, le point le plus important réside à mon sens dans la capacité à déléguer au sein d’une entreprise qui reste très souple dans son modèle économique. L’accroissement d’une structure et des responsabilités qui s’y attachent ne signifie pas qu’il faut augmenter la masse de travail jusqu’à arriver à une tension extrême. Bien au contraire, je pense qu’il primordial de dégager du temps pour développer une vision plus large autour de son activité. Et cet aspect ne procède pas de la même logique productive. Elle nécessite des respirations, des espaces de vide; des moments ou le travail mature doucement en arrière-plan, comme un bon vin. C’est la barrique, la cueillette, les savants mélanges multiples qui participent à l’acte créatif.
Dans cette nouvelle association StudioPress et Copybloger ont trouvé un merveilleux terrain d’entente. Le premier est spécialisé dans le cadre de diffusion avec la structure WordPress et l’hébergement. Le deuxième s’occupe du contenu et du marketing. À eux deux, fort de leurs complémentarités, tout en restant indépendant dans leur fonctionnement il développe un écosystème autonome dans l’univers du web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.