Créateur de thèmes WordPress :: Formateur :: Web Designer

Marco Arment sort une app pour Podcasts

Publié le : 

Modifié le : 

Par : 

Si vous recevez l’article par flux rss, la vidéo est ici.

Sur cette intervention récente, aux XOXO 2013, de Marco Arment, dont je suis fan, j’ai retenu:

Instapaper

Marco fut un des premiers acteurs sur ce terrain. Au fil du temps, le contexte évolua et stress fut générer par plusieurs facteurs

  • L’importance des ressources serveur que cela suppose
  • les changements imposés par Apple qui peuvent évoluer à tout moment et remettre en cause votre business
  • la logique des patterns qui raquette les créateurs d’app
  • la compétition qui incitait à la première heure Marco à regarder ses emails ou ses flux rss qui pourraient annoncer le futur concurrent qui ruinerait son app. Cette compétition fut rude, souvent avec des compagnies ayant une équipe et beaucoup plus de ressources que celles de Marco qui lui travaillait seul.

Au final, les ventes n’ont jamais baissé malgré la compétition. Au contraire, à chaque nouvelle version majeure, elles ont augmenté grâce aux nouveautés et même si la compétition intégrait le même type de fonctionnalités. Les ventes ont amorcé à baisser au moment où Marco a commencé à se désintéresser de l’application. C’était son choix.

the Magazine

Avec cette deuxième app, il a voulu diversifier ses sources de revenus sur un marché naissant, celui des abonnements au numéro dans iOS. Rapidement, il fut copié et un nouveau stress commençait à s’installer autour de cette compétition.

Overcast

Son approche commença à changer cette nouvelle app pour lire les podcasts. Il s’agit de s’attaquer à une niche déjà saturée en proposant quelque chose de nouveau.

Mais cette niche n’est pas n’importe laquelle. Le monde du podcast amorcé à l’époque des premiers iPod est un marché en pleine expansion. C’est une pratique qui remplacera à plus ou moins long terme la radio. Nous gagnons beaucoup en souplesse d’écoute et les moyens nécessaires pour créer un podcast sont très réduits. Ainsi, cela procure une grande indépendance en marge des grosses compagnies productrices de médias.

Marco rajoute

  • Le réseau de 5by5 a été créé avec un nombre incroyable de podcasts de grande qualité
  • c’est plus naturel que l’écrit
  • la popularité et ses fans
  • tellement moins saturé que la publication web qui à ses yeux est toxique. Il suffit de se rendre sur les sites des grands journaux français pour s’en rendre compte. A l’exception de Mediapart qui a un modèle clair. Nous payons et les pubs et autre pop in pourries disparaissent.
  • sur ce média, il s’agit d’être une personne et non une marque

Au final, Marco, souhaite soutenir cette communauté en créant un outil qui sera bénéfique pour tous et qui pourra satisfaire ceux pour qui les applications existantes ne sont pas encore parfaites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.