Créateur de thèmes WordPress :: Formateur :: Web Designer

WordPress :: Traduire les extensions directement depuis le site wordpress.org

Publié le : 

Modifié le : 

Par : 

Dans ce tutoriel, nous verrons comment utiliser le nouveau service en ligne pour traduire une extension WordPress directement depuis le site officiel de wordpress.org.

Ancienne méthode

Avant, pour traduire une extension il fallait utiliser une application dont le nom est Poedit.

capture: Interface de Poedit pour traduire WordPress

Une fois l’application installée, on devait suivre les étapes suivantes:

  • télécharger l’extension depuis le répertoire officiel
  • dupliquer le fichier avec l’extension .pot
  • créer une version pour la version fr
  • ouvrir ce fichier dans Poedit
  • régler le catalogue dans la langue concernée
  • traduire avec Poedit
  • envoyer les fichiers au développeur
  • attendre que ce soit introduit dans une mise à jour de l’extension
  • recommence l’opération à chaque mise à jour

Et ce scénario simplifié suppose que le fichier de traduction est déjà proposé dans l’extension. Sinon, il fallait encore récupérer toutes les chaines de caractères disponibles dans l’extension.

Nouvelle méthode

La nouvelle méthode utilise les packs de langues prévus désormais dans les mises à jour de WordPress. Depuis septembre 2015, il est possible d’éditer ces fichiers directement en ligne comme nous le verrons. Si votre extension est sur le répertoire officiel, c’est supporté. Dans le cas d’une extension Premium payante, il s’agit de continuer à utiliser l’ancienne méthode. En effet, seules les extensions gratuites sont supportées dans ce cadre. D’autres extensions ou thèmes payants utilisent aussi GlotPress sur leur propre serveur. C’est le cas du Framework Genesis.

Quelques articles et références parlent de ce changement majeur dans la communauté WordPress.

Contribuer au projet WordPress

Cette fonctionnalité permet à chacun de contribuer facilement au projet WordPress en proposant la traduction française pour une extension. C’est une porte d’entrée beaucoup plus facile pour commencer à s’impliquer dans le projet global WordPress, regroupé sur le diminutif Make WordPress. Chaque grande partie a son propre chat sur Slack. Il suffit de suivre le bon channel (le nom commence par un hashtag).

Se créer un compte WordPress.org

Le compte est à l’origine lié au forum. Il vous sera souvent demandé dans les différents sites de wordpress.org (notes sur les extensions, forum….). Voici le lien direct pour s’enregistrer.

Une fois ouvert, vous aurez une page de profil avec les badges qui correspondent à vos différentes activités WordPress. Voici mon profil wordpress.org. De mémoire, nos profils sont gérés par BuddyPress.

capture: badge de traduction sur le site de WordPress

Vous pourrez ensuite vous connecter depuis la page des extensions.

capture: Se connecter au site officiel WordPress pour traduire

Choisir une extension à traduire

Une fois connecté au site WordPress.org, dans la page de l’extension vous pouvez lancer lancer la traduction en cliquant sur Translate….

capture: Amorcer une traduction d'extension WordPress

Une page s’ouvre est vous devrez choisir votre langue et la version. La plupart du temps, on choisit la Stable.

capture: choisir sa langue de traduction pour l'extension WordPress

Utilisation de GlotPress en ligne

Quand la bonne version de langue est choisie, on se retrouve dans une interface dédiée pour la traduction. Celle-ci est gérée par un outil appelé GlotPress (au passage, je me demande bien comment ils synchronisent tout ça).

Une barre d’outils nous permet de sélectionner les chaines avec des filtres qui peuvent être précis. Nous nous concentrerons ici sur l’ongle Unstranlated (non traduit). Au passage, bien vérifier en haut que l’on est dans la bonne extension et la bonne langue.

capture: Choisir les chaines de l'extension WordPress non traduites

Les chaines non traduites sont de couleur blanche. Si vous cliquez sur Details, on peut éditer la phrase. L’anglais est en haut et le champ actif va accueillir le français dans notre cas. Au passage attention à bien respecter les caractères spéciaux comme %s . Ce sont des termes dynamiques qui reprennent une option en cours dans vos réglages.

capture: Traduire une chaine de l'extension WordPress

Une fois que vous avez cliqué sur Suggest new translation, votre chaine va changer de couleur. Elle devient jaune orangé, ce qui signifie qu’elle est mise en attente avant d’être validée.

capture: Liste des chaines en attente dans l'extension WordPress

L’importance du Fichier Readme

Le fichier Readme permets de traduire tout ce qui s’affiche sur la page en ligne de l’extension. Par exemple sur WP Idea Stream tous les onglets sont traduits.

Attendre la mise à jour du pack de langue

Une fois votre traduction envoyée. Vous devez encore attendre la validation de l’équipe pour le français. La plupart sont des volontaires.

Quand l’extension est traduite à 100% et que les chaines sont validées, une mise à jour sera proposée dans votre back-office. Elle ne concernera que le pack de langues sans toucher aux autres fichiers de l’extension. Parfois cette mise à jour peut mettre quelques jours à arriver. Si dans votre projet, la traduction est un point clé, il est préférable de s’y prendre à l’avance.

Liens utiles

  • Guide du traducteur sur le site officiel francophone.
  • Glossaire des termes à utiliser pour garder une cohérence
  • Article qui annonce la traduction en ligne incluse pour toutes les extensions (merci Luciole)

18 réponses

  1. Bonjour Grégoire,
    Tu fais bien d’en parler, voilà un bon point de départ pour aider la communauté.
    je l’ai déjà pratiqué pour certains plugins. Malheureusement certaines traductions n’ont pas de liens alors qu’on est invité à traduire, mystère….
    Surtout ne pas oublier de proposer sa traduction en cliquant sur « Suggest new translation » sinon tout est perdu.
    A+ et à vos traductions.

    1. Bonjour Jacques,
      Merci pour ton retour.
      Le système est en place depuis peu. Je pense qu’il y a encore quelques petits bugs.

      1. luciole135

        Bonjour,
        Non, il n’y a pas de bug, mais avant de proposer ce service sur tous les plugins, il est d’abord déployé uniquement auprès des plus populaires, ceux qui ont le plus d’installations actives.Actuellement, on en est à peu près à ceux qui ont 20 000 installations actives. Au fil du temps, il sera déployé pour les autres.

        Je cite « When will you import my plugin into translate.wordpress.org?

        We will import plugins in order, by the number of active installs they have, starting with the most active installs and working down to the least active installs. You will be emailed when your plugin is in the next batch of imports. Be sure to keep translations up-to-date.»

        Plugin Translations on WordPress.org

        1. Merci pour ces précisions

          1. De rien,
            Je viens de vérifier sur le dépôt de WordPress, actuellement ce sont les plugins qui ont plus de 7000 installations active qui sont pris en charge. Vingt mille, c’était en septembre !

            Lorsque le plugin n’est pas encore pris en charge, il apparaît ce message « This plugin is not properly prepared for localization. If you would like to translate this plugin, please contact the author.» sur la page de traduction du plugin.

          2. Bonjour,
            Depuis le 6 décembre, il y a du nouveau, tous les plugins seront importés à la prochaine mise à jour :
            https://make.wordpress.org/plugins/2015/12/06/plugin-translations-for-all-plugins/

          3. Génial. Merci pour cette info !

  2. Bonsoir Grégoire,

    Cette nouvelle solution de traduction présente à la fois des avantages et des inconvénients.
    Tu as très bien expliqué les avantages, et pour ce qui concerne les inconvénients, au-delà du délai de mise en ligne qui peut parfois être particulièrement long et pendant lequel on ne peut pas profiter de son propre travail, certaines traductions ne sont pas forcément au top.
    A titre personnel, je préfère donc la bonne vieille méthode avec Poedit qui me fait en plus gagner du temps avec ses suggestions de traductions basées sur mes précédents travaux.

    +++

    1. Bonjour Bruno,
      Merci pour ton message. Pour les validations, comme je précise dans l’article, ce sont des volontaires et je crois que la tache n’est pas aisée. Au final, je vois plutôt une porte d’entrée intéressante pour ceux qui voudraient commencer à participer.

      1. Bruno Tritsch

        Bonjour Grégoire,

        J’avais bien compris et loin de moi l’idée de critiquer les volontaires qui valident, d’autant que je sais très bien que le travail de relecture est fastidieux et franchement peu passionnant.
        Simplement pour avoir participé à la traduction d’un plugin payant via ce système, je peux te dire que c’est très frustrant d’avoir passé plusieurs heures à traduire pour ensuite attendre plusieurs semaines avant de pouvoir bénéficier de ton propre travail, sans compter qu’en plus tu finis par te rendre compte que certaines de tes traductions ont été remplacées par du Google Translate complètement à côté de la plaque.

        1. Bruno,
          Je suis sur ce point tout à fait d’accord avec toi.
          A bientôt

  3. […] Traduire les extensons directement depuis le site WordPress.org – Grégoire Noyelle […]

  4. karine

    Bonjour Grégoire,
    Merci pour cet article, du coup je me suis lancée.

    1. Bonne nouvelle Karine. Il y a du boulot !

  5. […] Dans ce tutoriel nous verrons comment depuis septembre 2015, on peut traduire les extensions WordPress en français depuis le site officiel wordpress.org.  […]

  6. Bonjour Grégoire,

    Voilà un nouveau service sympa, mais au premier essai que je tente (sur l’extension Ajax event calendar) je tombe sur une chaine de caractère qui n’est pas proposée dans l’interface de traduction (« Show Type »)… Je n’ai pas vu comment l’ajouter.

    Sylvie

    1. Bonjour Sylvie
      Merci pour ce retour. Dans ce cas, il faut le signaler au développeur.

  7. […] de contribuer à sa traduction. Pour cela, comme mon ami Grégoire Noyelle vous l’explique ici : WordPress.org propose désormais un outil pour directement suggérer une traduction pour les […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.